Catégorie : Archives

Interrégional numérique

INTERRÉGIONAL NUMÉRIQUE, L’APPROPRIATION DU NUMÉRIQUE POUR UN DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL INNOVANT

Dans le cadre de cet événement interrégional réalisé en téléprésence, nous proposons aux acteurs de l’Estrie, du Bas-Saint-Laurent et de l’Abitibi-Témiscamingue de se rencontrer, de se former sur la question et de prendre connaissance de projets numériques inspirants dans ces trois régions.

L’événement s’adresse aux acteurs de développement, aux municipalités, aux entrepreneurs, aux acteurs culturels et de l’économie sociale et à tous ceux et celles qui veulent s’inspirer, réseauter et se former sur les perspectives du numérique.

L’ère numérique dans laquelle nous entrons représente un des plus importants défis mondiaux. Faisant tomber les barrières liées au temps, aux distances et aux frontières, elle amène une rupture avec les façons traditionnelles de penser et de faire. Passage obligé, il s’agit aussi très certainement d’une opportunité exceptionnelle de développement pour les régions du Québec.

En décembre 2017, le gouvernement lançait d’ailleurs la Stratégie numérique du Québec afin d’assurer la cohérence de l’ensemble des actions gouvernementales et d’accélérer le déploiement, dans tous les milieux, d’une culture numérique.

Ces enfants merveilleux

Création : Ces enfants merveilleux - Petit Théâtre du Vieux Noranda
Ces enfants merveilleux

Ces enfants merveilleux est un projet de création qui touche le chant, la danse et les arts du cirque. Il invite les enfants à mettre en lumière les différences. En effet, ces différences se transforment en forces positives et créatives grâces à des personnages colorés et uniques. Inspiré du film The greatest showman, le projet travaille l’imaginaire des enfants. À partir d’une histoire proposée et divisée en chapitres, chaque groupe a la possibilité d’apporter ses idées. D’ailleurs, ils apportent leurs perceptions des personnages « étranges » qui évolueront dans l’histoire. Un tableau, étant comme un chapitre de l’histoire, est associé à chaque niveau scolaire.

En premier lieu, dès son entrée dans ce spectacle multidisciplinaire, le public plonge dans l’univers du cirque. Les personnages accueillent les spectateurs dans la salle. Ils découvrent Monsieur Loyal, le maître de la piste. Grand chef d’orchestre des numéros de cirque, il désire, en outre, créer un nouveau cirque « pas comme les autres » et recherche des personnes uniques pour le constituer. Il part en voyage à travers le monde, visite des endroits inexplorés pour trouver les perles rares. En somme, on le suit dans son périple à travers des univers étranges et merveilleux à la fois. À la façon d’un mime, il passe d’un univers à l’autre avec son chapeau magique. Ainsi, dans chaque monde représenté par des tableaux vivants, on découvre les personnages à travers différentes situations et émotions.

Équipe de création

Sylvie Richard : Enseignement, création chorégraphique, mise en scène, création de textes, encadrement, recherches, direction artistique et régie
Caroline Pepin : Enseignement du chant et de la comédie musicale
Channy Gingras : Enseignement de la danse et supervision entre le personnel enseignant et les artistes
Vanessa Collini : Enseignement de la danse et des arts du cirque.
Samantha Trudel : Enseignement de la danse et des arts du cirque
David Bérubé : Conception des éclairages et opération de la console des éclairages
Alexandre Vendette : Opération de la console son
Maryann Laura Vézina : Régiseure

L’école Notre-Dame-de-Protection
Mention spéciale au comité culturel, aux membres du personnel, aux parents bénévoles et aux 345 élèves

Vidéo - Émission Au Petit Théâtre du Vieux Noranda
Nos partenaires

Programme culture-école – Le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur et le ministère de la Culture et des Communications du Québec

Je suis presque là

Je suis presque là_ Petit Théâtre du Vieux Noranda
Je suis presque là, théâtre de récit

Je suis presque là est un projet de création théâtrale réalisé au sein de l’établissement de formations pour adultes Centre Élisabeth Bruyère. Les artistes travaillent avec un groupe d’intégration sociale et socioprofessionnelle.  L’oeuvre finale sera issue de la rencontre humaine et artistique, ce qui signifie que les textes seront issus des prises de parole des étudiants, que les scènes découleront de ce qui sera exploré, la mise en  scène, la scénographie, l’habillage sonore et musical ; tout sera créé avec les artistes et les étudiants. Les aspects centraux du projet sont : la prise de parole à partir de soi, le travail en équipe, le partage horizontal des compétences et expériences entre artistes, enseignants, étudiants.

L’aboutissement sera à l’image du processus créatif, c’est-à-dire centré sur la rencontre, la coopération et la bienveillance. Car il s’agit bien là du paradoxe et de la force de ce projet: Mettre en commun, partager des récits; prendre la parole sur ce qui nous habite, nous isole, nous relie, nous délie.

Équipe de création

Marie-Hélène Massy Emond, direction artistique et dramaturgie 

Marie-Hélène Massy Emond est une autrice-compositrice-interprète issue de la tradition québécoise des chansonniers. Son cycle de création actuel s’articule autour du féminin en région-ressource. Intéressée par les thèmes de la compromission, de la solitude et de lien au territoire, elle développe dans ses œuvres sonores (hörspiel) et scéniques l’esthétique artisanale du fait-main à partir d’une posture écoféministe. Depuis trois ans, elle s’associe à différents artistes et artisans du théâtre au Québec, en France et en Italie pour réfléchir et créer des projets destinés aux lieux non-dédiés et à l’espace public. Tels qu’avec LInven(taire) à vif, de 2017 à 2018, avec le Théâtre du Tandem, le projet Piazza della Solitudine avec le Collectif Wundertruppe. En 2019, elle lance son album La cendre et le miel

Valérie Côté, mise en scène

Valérie Côté est du milieu de l’improvisation, elle est active sur les scènes de l’Abitibi – Témiscamingue depuis une quinzaine d’années. Forte d’une formation en travail social, elle a oeuvré dans plusieurs projets de théâtre d’intervention, et particulièrement dans des spectacles de théâtre fondés sur des improvisations à partir des récits de vie des spectateurs. Co-fondatrice des Productions Côté-Vivard, elle a réalisé plusieurs tournées de sensibilisation sur des enjeux sociaux. En 2017, elle fonde Le Théâtre Enraciné qui propose des services de théâtre d’intervention (Projet Odabi), d’animation et de formation théâtrale. En janvier 2018, elle a rejoint l’équipe d’ Inven(taire) à vif, production du Théâtre du Tandem.

Sarah Gélineau – Paradis, scénographe, graphiste et vidéaste

Sarah Gélineau Paradis exerce sa pratique à travers divers médiums de création visuels tels que la direction artistique, le cadrage, la réalisation et le cinéma d’animation ‘’stop motion’’. Elle participe à la pièce déambulatoire Ma Noranda en 2017 et 2018 comme graphiste, aide scénographe puis scénographe. À l’automne 2018 elle se perfectionne au Festival International du Cinéma en Abitibi-Témiscamingue en tant que graphiste. Elle travaille depuis le printemps 2019 chez FeuFollet comme responsable design.

Vidéo - Émission Au Petit Théâtre du Vieux Noranda

Piazza della solitudine

Piazza Della Solitudine est un projet théâtral multidisciplinaire in situ qui interroge notre rapport à la solitude. Il est co-produit par le Petit Théâtre et le Collectif Wundertruppe.
Une production Collettivo Wundertruppe (Italie) et  Petit Théâtre du Vieux Noranda.
Piazza della solitudine / promenade

Piazza Della Solitudine/Promenade est un parcours sonore avec casque audio dans l’espace de la ville. C’est une invitation à venir marcher en groupe, à vivre une expérience à la fois personnelle et partagée qui est habitée de voix, de rêves, de questions et de témoignages sur le thème de la solitude. Les spectateurs italiens et canadiens, malgré la distance transatlantique et les différents sentiers traversent un parcours narratif parallèle et commun.

Génèse du spectacle

Piazza Della Solitudine est un projet théâtral multidisciplinaire in situ qui interroge notre rapport à la solitude. Autour de la figure du banc public, le projet tend à faire dialoguer arts numériques, musique et théâtre en intégrant le citoyen dans le processus de création, à travers notamment des rencontres avec les communautés des différents territoires de l’Italie et du Canada. L’objectif est de mettre en relation la thématique de la solitude, relative à la sphère personnelle de l’être humain avec différents aspects de la vie publique.

Au-delà de notre relation avec la solitude, nous interrogeons la définition-même de la rencontre : comment rencontrons-nous l’autre, aujourd’hui ? Comment le relationnel peut-il se développer entre les participants et les artistes, et entre les participants eux-mêmes ? Nous recherchons à définir comment entrer en relation avec les participants tout en conservant notre protocole de rencontres et en respectant les normes de distanciation sociale.

Vidéo de la résidence de juin 2019
Équipe de création et de production
Une idée de Natalie Norma Fella
Écriture, montage et mise en scène du Collettivo Wundertruppe
Avec Natalie Norma Fella, Giulia Tollis et Marie-Hélène Massy Emond
Régie technique et collaboration artistique avec Valentin Foch
Avec les voix de Sandro Pivotti, Julie Mercier Mathieu Beauséjour, Arnel Martel et des personnes rencontrées au Canada et en Italie
Musique originale de Marie-Hélène Massy Emond
Design sonore de Renato Rinaldi et Marie-Hélène Massy Emond
Guidé par Luca Mancone

Courir l’Amérique

Sortie de résidence - Courir l'Amérique - Petit Théâtre du Vieux Noranda
Résumé de Courir l'Amérique
d’après les livres Ils ont couru l’Amérique et Elles ont fait l’Amérique de Serge Bouchard et Marie-Christine Lévesque*

La traversée des Européens sur la terre d’Amérique s’est accomplie en versant beaucoup de sang. En canot ou en navire, à cheval ou par le charbon du train, ils ont, tout compte fait, redessiné et renommé le territoire. En effet, les blessures de cette avancée se sentent tout autant dans l’extinction du peuple des Béothuks au 19e siècle que dans les commissions et les enquêtes sur les femmes autochtones d’aujourd’hui.  D’ailleurs, l’histoire rejoue en boucle le spectacle de l’absurde.
Entrouvrant les yeux sur ce champ funèbre qu’est le continent, de l’Atlantique au Pacifique, l’équipe de création s’intéresse donc aux figures oubliées par nos livres d’histoire et cherche par ailleurs à comprendre de quoi est fait ce récit, à l’école ou ailleurs, à la maison, à l’église ou dans les journaux du matin, dans cette Amérique où l’on s’entête encore à bâtir des murs…

 

DÉMARCHE

Lors d’un processus de recherche théâtrale, Alexandre Castonguay a voyagé de son Abitibi natale jusqu’à Vancouver. En effet, il s’est arrêté dans différentes villes, telles que Caraquet, Sudbury, Winnipeg et Gaspé. De plus, il a visité des artistes et des citoyens qui animent leurs communautés et s’abreuvent à leurs territoires. Avec, pour matière première les livres Ils ont couru l’Amérique et Elles ont fait l’Amérique de Serge Bouchard et Marie-Christine Lévesque, ces rencontres ont finalement éclairé son rapport à l’histoire et à son propre récit. Donc, le projet scénique qui en émerge fait apparaître les trous noirs de nos mémoires individuelles et collectives.

 

BIO DU THÉÂTRE PÀP

Le Théâtre PÀP, compagnie résidente du Quat’Sous, continue d’explorer différents champs d’écriture théâtrale, à la suite de son Déclin de l’empire américain (2017), d’après le célèbre film de Denys Arcand, de son adaptation du roman La déesse des mouches à feu (2018), de Geneviève Pettersen ainsi que son récent Première neige / First Snow (2019) écrit par trois auteurs québécois et écossais.

Équipe de création et de production de Courir l'Amérique

Un spectacle de Alexandre Castonguay – Patrice Dubois – Soleil Launière

Assistés par Adèle Saint-Amand

Décor Pierre-Étienne Locas

Costumes Estelle Charron

Composition Ludovic Bonnier

Éclairages Leticia Hamaoui

Conception vidéo Dominique Hawry

Soutien dramaturgique et collaboration à lécriture Sophie Devirieux

Production et soutien à la création Julie Marie Bourgeois

Direction de production Cynthia Bouchard-Gosselin

Direction technique Rebecca Brouillard

Régie Adèle Saint-Amand

Collaboration artistique aux premières étapes de travail Renée Blanchar, Zoé Fortier et Sébastien Gaillard

 

Une production du Théâtre PÀP, en coproduction avec le Petit Théâtre du Vieux Noranda (Rouyn-Noranda), et en collaboration avec le Théâtre populaire d’Acadie (Caraquet), le Théâtre du Nouvel-Ontario (Sudbury), le Théâtre Cercle Molière (Winnipeg), la Troupe du Jour (Saskatoon) et CD Spectacles (Gaspé).

Les partenaires du projet

Application mobile Fleuve | Espace danse

Application Fleuve | Espace danse - co-produite par Le Petit Théâtre du Vieux Noranda

L’application mobile de réalité augmentée Fleuve | Espace Danse est un projet co-créé par la compagnie Fleuve | Espace Danse, La danse sur les routes du Québec, Made in Bc – Dance on Tour et Le Petit Théâtre du Vieux Noranda, dans le cadre du LabDSR de La Danse sur les routes du Québec.

L’application a été créée dans le but de rejoindre plus efficacement le public des spectacles In situ de Fleuve Espace Danse. La compagnie se démarque effectivement par des productions dont la nature et le cycle de la vie sont au cœur des chorégraphies. Les représentations se déroulent majoritairement à l’extérieur en pleine nature, où on ne retrouve pas de billetterie physique les jours de représentations, ni même parfois de connexion internet.  Ces conditions ne permettent donc pas à la compagnie d’établir et d’entretenir une relation virtuelle de partage d’informations et de contenus avec son public-cible, ce qui impacte sur le développement de son auditoire et de sa visibilité sur le web.  

Il s’agit donc d’une application mobile promouvant la compagnie à travers un accès à la billetterie, à des informations sur la compagnie de danse et surtout la possibilité de vivre des expériences de réalité augmentée. Ces expériences AR (Augmented Reality) oeuvrent telles des créations originales reposant sur les spectacles et la démarche artistique de la compagnie. Entre l’évolution de l’être et le mouvement de la matière, trois tableaux composés d’éléments filamenteux, organiques ou de particules évoluent,  le tout est accompagné par des trames sonores des spectacles.

Ces expériences sont visionnables à travers la caméra d’un téléphone cellulaire qui est dirigée vers les cartes postales de Fleuve | Espace Danse, sur lesquelles des images cibles sont disposées.

Images cibles
Image clé de l'application Fleuve | Espace danse, co-produit avec Le Petit Théâtre du Vieux Noranda.

1 –  Prends ton cellulaire ou ta tablette.

2 –  Rends – toi sur ton Apple Store ou sur Google Play.

3 –  Inscris dans la barre de recherche « Fleuve Espace Danse » .

4 – Télécharge l’application.

5 – Dans l’application, ouvre l’onglet « Réalité Augmentée».

6 – Clique sur une des images ci-dessous pour agrandir celle-ci.

7 – Dirige la caméra de ton téléphone en direction de l’image agrandie.

8 – Émerveille-toi.

Gestionnaires de projet : 

Fleuve Espace danse : Émie-Liza Caron St-Pierre, Tania Hillion, Chantal Caron 

La danse sur les routes : Aude Watier

Made in Bc – Danse on Tour : Jane Gabriel

Petit Théâtre du Vieux Noranda : Valentin Foch, Jules Boissière et Rosalie Chartier-Lacombe

ÉQUIPE DE CRÉATION : 

Direction artistique et visuel : Andréane Boulanger

Conception et Animation 3D: Jules Boissière

Programmeur : Simon Descôteaux

Design et graphisme : Cynthia Di Dio

Graphisme imprimé : Geneviève Guerard et Camille Barbotteau

Les partenaires du projet
Le gouvernement du Québec, partenaire du Petit Théâtre du Vieux Noranda.