Fred Fortin
juin 11, 2020
Microdose

Folk rock

Ouverture des portes à 19h30

Fred Fortin a reçu les Félix Auteur-compositeur et Choix de la critique au gala de l’ADISQ 2016. De plus, il a donné près de 100 concerts solos lors de sa tournée Ultramarr. Il y  réinvestit alors une formule qui lui est chère, celle du One Man Band. En effet, il désire offrir des versions minimalistes de chansons provenant de chacun de ses albums. De plus, il offre un spectacle de jeu ferré et de ressources brutes (batterie, harmonica, guitare). Par ailleurs, on peut ressentir son parcours intime et magnifié avec plus de 20 ans d’expérience.

Biographie

Prince invétéré de l’axe Saint-Prime-Saint-Félicien,  il est une figure emblématique de la chanson québécoise pure et brute. Tout d’abord, Fred Fortin est révélé en 1996 avec Joseph Antoine Frédéric Fortin Perron. Notamment, ce premier album lui vaut d’emblée un grand succès, une approbation critique unanime et un noyau d’admirateurs  inconditionnels. Ces derniers sont pendus à ses lèvres, du premier à son sixième album. Ceux-ci sont également présents lors de ses vagabondages rock dans un certain groupe du nom de Gros mené.

 

D’ailleurs, un documentaire solaire d’Antoine Laprise intitulé La bête volumineuse paraît en 2011. En effet, il rend hommage aux pérégrinations de Fortin et célèbre son influence sur la scène rock québécoise indépendante.

Discographie

Par ailleurs, il a signé les légendaires albums Le plancher des vaches (2000) et Planter le décor (2004). De plus, son quatrième album, Plastrer la lune (2009) est retenu sur la longue liste du prestigieux prix Polaris. Également, l’album remporte deux GAMIQ: « Album Chanson » et « Auteur-compositeur de l’année ». Fortin, homme-orchestre infatigable et insaisissable, poète rugueux, bassiste improbable et fiable ne déçoit jamais son public et arpente la province. Quand l’appel du gros rock abrasif et l’envie de sortir l’artillerie lourde remuent ses entrailles, Fred Fortin retourne se défouler avec Gros Mené. Gros Mené est un projet fou-sauvage au sein duquel il laisse libre cours à des pulsions pas toujours politiquement correctes. Dans le détour, modestement, Fortin s’affaire à la réalisation de quelques albums qui ne sont pas les siens. 

Il signe la musique originale et l’habillage sonore des quatre saisons de l’émission humoristique Les beaux malaises. En 2015, il collabore à l’album-hommage de Michel Pagliaro, Pag revisité, sur lequel il reprend l’extrait  Fou de toi

Puis, en mars 2016, Fred Fortin sort son cinquième album, Ultramarr, après sept longues années d’absence dans son incarnation solo. Le Québec tremble sous l’impact de ce retour inattendu et tant espéré. On ose parler de consécration. De plus, l’album récolte les Félix suivants : 

  • « Auteur ou compositeur de l’année »
  • « Album de l’année – Choix de la critique » 
  • « Prise de son et mixage de l’année »

Également, il est nominé dans la catégorie « Album de l’année – Rock » au gala de L’ADISQ la même année. Aussi,  iTunes Canada le nomme meilleur album francophone de l’année au pays.

Son dernier

Finalement, en août 2019, Fred Fortin dévoile par surprise son sixième album en carrière, Microdose. Un disque qui s’écoute comme une fenêtre entrebâillée sur un portrait de famille tracé à grands traits libres, déballé presque d'un coup par l'homme-orchestre qui refuse d'arrêter ses folies et qui fuit à toutes jambes devant la proposition du mythe vivant, même à l'approche de la satanée cinquantaine.

Producteur

Informations concernant le prix

Intégrer à votre agenda

Partager cet événement