Mon enfant d'chienne de Sonia Cotten Texte, Théâtre

Mon enfant d’chienne de Sonia Cotten

Mon enfant d’chienne

 

Volonté mon enfant d’chienne

Reprends la parole

Ne donne pas au désir

Un pouvoir qu’il n’a pas

Redessine des symboles

Redresse-toi volonté debout

 

 

Faut que j’défende ton titre

Faut qu’j’accuse tes coups

Oui tu sens la vitre cassée

Oui ton âme est en faillite

T’étais une batailleuse, t’avais le luxe du premier coup de poing

Et là, à part de pots-de-vin et de mots vides, 

T’es faite de quoi? 

Moi il me reste une rage sale et sourde au bon sens 

 

 

Et ma conviction qui agonise Comme un oiseau dans mes mains aux doigts en brindilles

Nid de tortures mondiales

Dans lequel: 

Le tourisme sexuel 

Le meurtre de  ses propres enfants 

L’abandon de soi 

Le souffrage universel

 

 

Tu penses que j’aime pas l’monde hein

Tu penses que je l’aime pas

Tu l’aimes sûrement plus que moi

Tu l’aime quand il jappe pas

Comme un chien que tu domptes à coup d’pieds

 

 

Volonté accidentée j’ai besoin d’toi MAINTENANT

J’peux pu chialer devant rien mets-toi là

Ça te coûtera rien

J’va brailler avec mes poings

À propos de Le Petit Théâtre

Le Petit Théâtre fait appel à des auteur.e.s pour écrire des articles de contenu sur les artistes de nos régions.
Si tu souhaites écrire pour nous, n'hésite pas à nous contacter à gestionweb@petittheatre.org.

Tu aimerais aussi...

Laisser un commentaire